Bio

GILLES KREMER Musicien

Né en 1983 à Bruxelles, Gilles Kremer découvre la musique par le piano à l’âge de 8 ans, il touche ensuite à toutes sortes d’instruments (guitare, tuba, hélicon, bugle, accordéon, scie musicale, harmonica, voix, batterie,…)

 

Il décide, après son master en agronomie, de développer, de manière professionnelle, sa passion pour la musique. Dès lors, il va participer activement à la création de plusieurs projets musicaux. Parmis ceux-ci, Muziek De Singe, quintet de compositions entre jazz et musique du monde, pour lequel il compose et joue de la guitare, du bugle et de l’harmonica. Et ensuite, Kermesz à l’Est, fanfare festive déjantée dans laquelle il fait cuivrer son hélicon. Ce projet tourne de manière international dans les festivals d’art de rue et les diverses scènes musicales.

Depuis 2013, il a créé avec la conteuse Anne Borlée le duo Zharpa, pour lequel il est compositeur, arrangeur et interprète. Ils ont tourné avec le spectacle « Rugir » de 2014 à 2018. Début 2018, le duo Zharpa devient la Compagnie Renard Noire. Ils tournent avec le spectacle « Baba Yaga » depuis 2017 et avec le spectacle
« Brume », une création jeune public, depuis fin 2019.

Fin 2018, il range sa veste en cuir de KermesZ à l’Est au placard pour dégager du temps pour la Cie Renard Noire ainsi que ses activités d’animation d’ateliers musique en milieu carcéral (atelier hebdomadaire dans les prisons de Lantin et de Marche-en-Famenne depuis 2018).

Dans la continuité de ses activités en prison, il s’associe avec la Cie Buissonnière pour leur nouvelle création Brèche[s] qui traite de l’univers carcéral. Il a composé la musique et la bande sonore du spectacle qu’il joue en direct sur la plateau avec le comédien. Le spectacle est en tournée depuis septembre 2019.

Au niveau de la composition musicale, outre son implication dans les spectacles du la Cie Renard Noire et du nouveau projet de la Cie Buissonnière, il a composé pour le spectacle « Ma Tache », création de la Cie Oh quel dommage pour le théatre jeune public. Il a également composé pour la Cie Fil en Trop’ pour le spectacle « Un rien soluble ».

Formations musicales :

Après une première approche de la musique durant son enfance et adolescence, il enrichit sa recherche autodidacte depuis de nombreuse années par des cours ponctuels, stages et master class avec, entre autres, les musiciens Tcha Limberger, Michel Massot, Karim Baggili, Thierry Crommen, Mandino Reinhardt. Il participe au workshop intensif d’improvisation de la Other Music Academy de Weimar en avril 2014 avec le soutien financier du fond Thirionet de la province de Namur.